Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Culture / Histoire de la commune / Etymologie des villages
Actions sur le document

Etymologie des villages

Ansart

Différentes orthographes au fil des ans : 1049 Anselli sartum, au XIII siècle : Ansesart, Anselsart, plus tard Ansay, Ansa, Ansart. Sens : Le sart d'Ansel ou le sart des oies

Rem. : (sart = essart = défrichement d'un terrain boisé)

Bellefontaine

Cette dénomination, qui apparaît dès 1251, a sans conteste été donnée à la localité en raison des nombreuses sources et fontaines qui jaillissent en divers points de son territoire. La tradition rapporte que les filles d’un seigneur des environs venaient prendre leurs ablutions à une fontaine du village. Cette fontaine fut appelée "fontaine de belles" et le village fut baptisé : Belle-Fontaine.

Breuvanne

Différentes orthographes au fil des ans : 1068 Brevona, 1528 : Brouvanne, Breuvanne, 1265 Bevre, 1271 Bevronne, Bruvonne, Breuvanne

Sens : nom d'origine celtique signifierait village fangeux (boue épaisse) où il y aurait eu des castors

Lahage

Différentes orthographes au fil des ans : XVIe siècle : Haige, 1758 et 1773 : La Haye.

Sens : le nom de Lahage proviendrait du wallon häia. En allemand : Hagen signifie haie/forêt.
Lahage signifierait « entouré d’une haie de forêt »

Poncelle

Différentes orthographes au fil des ans : 1267 : Poncel, ensuite Pansay, Pansel, Poncé et Poncelle
sens: petit pont - mais il n'existe pas de pont dans le village.

Rossignol

Différentes orthographes au fil des ans : 1265 : Locenol, 1274 : Losignot, 1327 : Lossignot, 1271 : Philomela (latin), 1274 : Losignol, 1279-1295 : Philomena

Sens : Endroit où l'on trouvait de nombreux rossignol (oiseaux)

Saint-Vincent

Différentes orthographes au fil des ans : 1068 : Sainvinsart, 1207 : Savinsart, 1344 : Saint Vieusart. Sens : Sart de Savinus : peut-être le nom d'un soldat romain qui aurait habité la villa romaine de Villemont ?

Tintigny

Différentes orthographes au fil des ans : 1097 : Tintiniacum, 1173 : Tintigni, 1230 : Tintignei, 1327 : Tintegney et ensuite Tintigny.

La paroisse de Tintigny est attestée depuis 882, lors du pèlerinage à Stenay sur la tombe de Saint Dagobert.

Sens : Peut-être dû au tintement des ateliers de forges qui auraient pu se trouver le long de la Semois