Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Relations internationales / Commune de Djidja/Bénin / Concrètement... / Tintigny/Djidja 10 ans après
Actions sur le document

Tintigny/Djidja 10 ans après

En octobre, cela fera 10 ans que le partenariat CIC (Coopération Internationale Communale)TINTIGNY/DJIDJA existe sous l’égide de l’Union des villes et communes. Bref bilan de ces dix années.

PROJET UVCW (Union des Villes et des Communes de Wallonie)
Le projet porte sur l’appui aux finances locales et la mise en place à Djidja des outils efficaces afin d’augmenter les ressources propres endogènes (fiscales) et exogènes (apports extérieurs) :
La création d’un registre foncier (cadastre des propriétés) sur un territoire de 2184 km² divisé en douze arrondissements. Depuis 2009, 8 arrondissements sont dotés d’un registre foncier. Le 9ème est en cours.
L’informatisation du Service Etat Civil Scannage et numérisation des actes de naissances antérieurs et actuels. Une grande place a été réservée pour le renforcement des capacités techniques et intellectuelles, ainsi que pour la sensibilisation auprès des populations.

PROJET WBI (Wallonie Bruxelles International)
Projet de sensibilisation des populations sur la consommation de l’eau potable, l’entretien de l’ouvrage et de l’alimentation de trois adductions d’eau villageoises. Ce projet a été articulé autour des trois piliers du développement durable

Environnement : L’accès à l’eau potable pour éviter la propagation de maladies dues à la consommation d’eaux souillées et pathogènes.
Social : Le projet a permis d’améliorer le niveau et les conditions de vie des populations rurales des six villages (13000 habitants) à travers l’allègement de la corvée de l’eau (femmes et enfants).
Economie : La réalisation de ce projet va renforcer les activités économiques en favorisant la transformation des produits agricoles et la commercialisation des mets confectionnés à partir des produits obtenus.

PROJETS subsidiés par le ministre de la coopération de l’époque (Charles Michel)
Quatre micro-projets ont pu être réalisés : construction d’un abattoir et d’abreuvoirs, assainissement d’une devanture de marché (eaux de ruissellement), construction de latrines et deux hangars de marché, modernisation d’un studio de radio locale.

PROJETS subsidiés par la PROVINCE DE LUXEMBOURG et notre COMMUNE

  • La rénovation de la Maison des jeunes de Djidja ;
  • La construction d’une bibliothèque (en matériaux locaux : latérite) ;
  • La construction d’une retenue d’eau (soutien au groupement des femmes potières) ;
  • Le forage d’un puits à Monsourou.

A cela, il faut ajouter les interventions propres de la Commune de Tintigny :

  • Remplacement de deux toits d’écoles envolés suite à une tempête ;
  • Deuxième retenue d’eau (soutien au groupement des femmes potières) ;
  • Achat de 30 piko-kits solaires (installés dans les centres de santé, chez les femmes potières, brigades, police, poste de douane, bureau du jardin botanique) ;
  • Achat d’équipements de football pour les douze arrondissements de Djidja

PROJET Bassin Versant du Zou (département dont fait partie DJIDJA)
Tous les ans, les communes du bassin versant sont confrontées à des inondations générées par plusieurs phénomènes : remontées de nappes, débordements de cours d’eau, ruissellements. Ces inondations sont lourdes de conséquences, pertes de vies humaines et dégâts sur les voiries et équipements. Afin de pallier cette situation et de faire de transformer cette « eau danger » une « eau opportunité », notre Commune a signé une charte d’engagement des partenaires. Qui s’articule en plusieurs étapes : Etudes préalables, Mise en oeuvre des solutions, Mobilisation de partenaires techniques et financiers.

COLLABORATION AVEC UNE ONG GRAND-DUCALE (ASBL AIDE AU BENIN)
Suite à notre bonne collaboration avec la Mairie de Djidja, l’ONG Grand-Ducale a financé trois projets de forage d’eau dont nous avons assuré la bonne réalisation. L’eau y coule à flot à la satisfaction de la population bénéficiaire. D’autres projets suivront. Grâce à l’intermédiaire d’AIDE AU BENIN, nous avons pu rentrer en contact avec Hôpital Sans Frontière (HSF). Grâce à leurs dons, nous allons pouvoir remplir, dans un premier temps, un container de matériel médical (« de seconde main ») à destination d’un centre de santé (maternité). Par la suite, nous pourrions voir pour deux autres containers pour deux autres nouvelles maternités dépourvues
de matériel médical.
Grâce à nos actions, recherches de partenaires et mobilisation de moyens externes, comme nous le faisons pour notre commune au quotidien, pour une dépense communale de 33.133, 12 Euro sur 10 ans, nous avons mobilisé 641.882,80 Euro, soit un total de 675.015,92 Euro ( soit 438.760.348 CEFA). La participation communale a donc été de 4,9 %, ce qui, en termes d’efficacité est un modèle en Province de Luxembourg.

Toutes ces réalisations ont été possibles notamment grâce au travail méticuleux et au bon suivi de deux employés communaux : Bruno Dargenton (Fontainier) et Anne-Marie Devahif (employée comptable) qui sont affectés partiellement, dans le cadre du financement de l’union des villes, à la bonne réalisation du partenariat. A Tintigny, « commune accueillante » et labellisée « commerce équitable », au-delà des discours et motions, nous concrétisons nos engagements.

BP