Avertissement

COVID19 : L'accès aux services de l'administration communale est restreint aux rencontres sur rendez-vous pris directement auprès des différents services par téléphone ou par mail.

 

LE PORT DU MASQUE EST OBLIGATOIRE LORS DE VOTRE RENDEZ-VOUS !!!

 

Population/Etat Civil/permis de conduire :
063 440 210 ou 063 440 228
aW5ncmlkLnNjaHJvbmR3ZWlsZXJAdGludGlnbnkuYmU= 
ou bW9yZ2FuLmR1bW91bGluQHRpbnRpZ255LmJl

Urbanisme/Aménagement du territoire :
063 440 226 - 063 440 227
dXJiYW5pc21lQHRpbnRpZ255LmJl

Etrangers : 063 440 219
c29waGllLmxhaHVyZUB0aW50aWdueS5iZQ==

Taxes : 063 440 212
ZnJlZGVyaWMuaHViZXJ0QHRpbnRpZ255LmJl 


Les assistantes sociales du CPAS reçoivent également sur rendez-vous : 

 

Aide sociale générale

Marie-Chantal FOULON - 063.608003
bWFyaWUtY2hhbnRhbC5hZGFtQHRpbnRpZ255LmJl
Sylviane FLAMION - 063.608001
c3lsdmlhbmUuZmxhbWlvbkB0aW5pZ255LmJl 

Revenu intégration

Marylène ZACHARY- 063.608007
cm5hcnlsZW5lLnphY2hhcnlAdGludGlnbnkuYmU=

Centrale repassage - logements

Audrey LAHURE - 063.608009
YXVkcmV5LmxhaHVyZUB0aW50aWdueS5iZQ==

Médiation de dettes - titres-service

Stéphanie LEBRUN - 063.608005
c3RlcGhhbmllLmxlYnJ1bkB0aW50aWdueS5iZQ==

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Suivi des contacts Covid-19

Suivi des contacts Covid-19

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suivi des contacts : ralentir le virus ensemble

Pour réduire la transmission d’un virus, il est important de savoir rapidement qui est atteint du Covid-19 et avec qui ces personnes ont eu récemment des contacts. Cette personne peut à son tour être infectée et transmettre le virus deux jours avant qu’elle ne présente elle-même des symptômes. Grâce au suivi des contacts, nous pouvons ensemble contrer une éventuelle deuxième vague du virus.

Qu’est-ce que le suivi des contacts ? C’est le fait de rechercher avec qui les porteurs du Covid-19 ont été en contact. Pour dépister ces personnes, nous devons pouvoir les informer qu’elles ont été en contact avec un porteur du virus. Chacun peut ainsi faire particulièrement attention à son hygiène personnelle et contribuer à ralentir la propagation.

Cette méthode du suivi des contacts n’est pas nouvelle. Cette méthode de prévention est utilisée mondialement pour limiter la propagation de certaines maladies comme la rougeole ou la méningite. En Belgique, le suivi des contacts est réalisé par le biais d’une collaboration historique entre l’AVIQ pour la Wallonie, les Services du Collège réuni (COCOM) pour Bruxelles, la VAZG pour la Flandre et le Ministère de la Communauté Germanophone.

Le suivi des contacts est l’une des mesures de prévention contre la propagation du virus. L’application des cinq gestes de base est primordiale pour éviter de transmettre le virus à d’autres personnes.

Ces gestes de base sont :

  • Se laver les mains régulièrement et soigneusement
  • Maintenir une distance d’1,5 mètre lorsque cela est possible
  • Limiter ses contacts physiques
  • Rester chez soi si on est malade
  • Porter un masque dans les lieux très fréquentés.

Des symptômes COVID-19?

  1. Si vous avez des symptômes tels que de la fièvre, de la toux ou des difficultés à respirer, vous êtes peut-être porteur du coronavirus.
    • Restez à la maison, dès leur apparition.
    • Appelez votre médecin généraliste et décrivez vos symptômes. Votre médecin vous donnera les conseils adaptés. Si le médecin soupçonne que vous êtes atteint de Covid-19, il vous fera passer un test à l’hôpital ou éventuellement le fera lui-même. Votre numéro de téléphone vous sera également demandé à ce moment.
    • Vous réalisez ensuite ce test afin que vous et votre médecin puissiez être fixés sur votre contamination au Covid.
    • Essayez de faire une liste des personnes avec lesquelles vous avez eu des contacts au cours des deux jours précédant vos symptômes (par exemple : les membres de votre famille, vos collègues, un ami ou une amie avec lequel/laquelle vous avez fait une promenade, le facteur à qui vous avez parlé, …).
    • Si cela est possible, votre liste devrait reprendre, si vous les connaissez, le nom, le numéro de téléphone, l’adresse postale, la date de naissance, et l’adresse email de ces personnes de contact.
    • Votre médecin généraliste ou le médecin qui procède au test avertit les instances compétentes pour que le suivi des contacts puisse débuter.
  2. Un collaborateur des autorités vous appellera. Il est important que vous répondiez à ses questions de la manière la plus complète possible :
    • Il ou elle vous demandera la liste des personnes de contact que vous aurez constituée.
    • Vous devrez également donner des informations sur vous-même, pour que votre situation puisse être évaluée concrètement : votre date de naissance, votre état de santé général, votre emploi, vos contacts avec des personnes à risques, etc.

Ces données seront traitées en toute confidentialité. Grâce à votre collaboration, les personnes avec lesquelles vous aurez eu des contacts seront averties à temps et pourront, si nécessaire, suivre leurs éventuels symptômes.

Je suis peut-être entré(e) en contact avec quelqu’un qui est porteur du Covid-19

Vous êtes entré en contact avec une personne qui semble maintenant être malade ? Vous avez eu des contacts avec cette personne pendant une longue durée (plus de 15 minutes) et de près (moins d’1,5 mètre de distance) ? (Par exemple : une personne qui vit sous le même toit que vous, un collègue assis près de vous au bureau, un ami ou une amie de l’école). On appelle cela un contact à haut risque d’être infecté. Qu’est-il demandé alors de faire ?

  • Restez 14 jours à la maison en isolation.
  • Désinfectez régulièrement les surfaces régulièrement touchées comme les poignées, robinets, tables et aérez régulièrement votre habitation.
  • Couvrez votre nez et votre bouche (par exemple avec un masque buccal)
  • Vous pouvez sortir dans votre jardin, sur votre terrasse et aller à votre boite aux lettres.
  • Il est préférable de ne pas quitter votre domicile. Pour les achats strictement nécessaires tels que la nourriture et les médicaments, vous pouvez aller dehors si personne d’autre n’est disponible pour vous aider à faire ces courses. Portez toujours un masque buccal et évitez tout contact avec les autres. Vous ne recevrez pas de visiteurs chez vous.
  • Appelez votre médecin généraliste si vous développez des symptômes tels que de la fièvre ou de la toux.
  • Vous être prestataire de soins ?
    • Dans ce cas, il est préférable de rester à la maison. Si votre employeur vous le demande explicitement, vous pouvez continuer à travailler si cela est absolument nécessaire et qu’il n’y a pas d’autres solutions. Cependant, vous devez porter l’équipement de protection nécessaire. Dans ce cas, il faudra également respecter des conditions d’hygiène et de protection strictes, que votre employeur examinera avec vous.
    • Le collaborateur des autorités qui vous a contacté, vous recontactera probablement à intervalles réguliers pour suivre l’évolution de votre situation.

Vous avez eu un contact avec des personnes testées positives ou malades, au supermarché, par exemple, ou avec un collègue assis loin de vous au bureau ? On appelle cela un contact à bas risque. Qu’est-il demandé alors de faire ?

  • Limitez vos contacts physiques autant que possible. Parlez avec votre famille et vos amis via des applications en ligne.
  • Faites particulièrement attention pendant les 14 jours suivants à garder suffisamment de distance.
  • Lavez vos mains soigneusement et souvent.
  • Désinfectez régulièrement les surfaces régulièrement touchées et aérez régulièrement votre habitation.
  • Couvrez votre nez et votre bouche lorsque vous quittez la maison (par exemple, avec un masque buccal) Vous pouvez donc aller à l’école ou travailler.
  • Appelez votre médecin généraliste et isolez-vous si vous présenter des symptômes.

Et mes données?

Vos données seront traitées de manière totalement confidentielle. Comment?

  • Vos données, ainsi que les données de personnes avec qui vous avez été en contact, sont récoltées et traitées dans une banque de données par l’Institut belge de santé, Sciensano.
  • L’information que vous transmettez sera utilisée pour
    1. pouvoir tracer les patients concernés et les contacter à l’aide d’un centre d’appel ;
    2. fournir des informations pertinentes aux services de prévention et d’inspection sanitaires des régions dans le cadre d’initiatives visant à contrer l’extension d’effets néfastes causés par des maladies infectieuses ;
    3. permettre une recherche scientifique, statistique et/ou de support à la politique, après pseudonymisation ou anonymisation des données.
  • Une grande importance est accordée à la protection de vos données à caractère personnel. De ce fait, l’accès à vos données personnelles est limité
    1. au centre d’appel
    2. aux services de prévention et d’inspection sanitaires des Régions
    3. aux scientifiques liés au COVID-19 Risk Assessment Group. Tous ces acteurs ainsi que les techniciens de Sciensano qui entretiennent la banque de données sont tenus de traiter vos données en toute confidentialité. Toutes les données à caractère personnel reçues seront effacées par Sciensano avant le 9 juin 2020. Les données destinées à la recherche scientifique seront conservées jusqu’à 30 ans après le décès du patient dans un environnement distinct et sous forme pseudonymisée.
  • Les personnes de votre liste de contact ne seront pas informées de votre nom lorsqu’elles seront appelées. Vous resterez anonyme.
  • Les informations que vous transmettez ne seront pas utilisées pour vérifier que vous respectez bien les mesures. Elles ne sont pas partagées avec la police, la Justice ou un autre service de contrôle.

Comment serai-je contacté(e)?

Le collaborateur de l’autorité peut vous contacter de différentes manières : par téléphone via le numéro 02/214.19.19 ou par sms via le numéro 8811. Ce sont les seuls numéros qui seront utilisés.