Avertissement

COVID19 : L'accès aux services de l'administration communale est restreint aux rencontres sur rendez-vous pris directement auprès des différents services par téléphone ou par mail.

 

LE PORT DU MASQUE EST OBLIGATOIRE LORS DE VOTRE RENDEZ-VOUS !!!

 

Population/Etat Civil/permis de conduire :
063 440 210 ou 063 440 228
aW5ncmlkLnNjaHJvbmR3ZWlsZXJAdGludGlnbnkuYmU= 
ou bW9yZ2FuLmR1bW91bGluQHRpbnRpZ255LmJl

Urbanisme/Aménagement du territoire :
063 440 226 - 063 440 227
dXJiYW5pc21lQHRpbnRpZ255LmJl

Etrangers : 063 440 219
c29waGllLmxhaHVyZUB0aW50aWdueS5iZQ==

Taxes : 063 440 212
ZnJlZGVyaWMuaHViZXJ0QHRpbnRpZ255LmJl 


Les assistantes sociales du CPAS reçoivent également sur rendez-vous : 

 

Aide sociale générale

Marie-Chantal FOULON - 063.608003
bWFyaWUtY2hhbnRhbC5hZGFtQHRpbnRpZ255LmJl
Sylviane FLAMION - 063.608001
c3lsdmlhbmUuZmxhbWlvbkB0aW5pZ255LmJl 

Revenu intégration

Marylène ZACHARY- 063.608007
cm5hcnlsZW5lLnphY2hhcnlAdGludGlnbnkuYmU=

Centrale repassage - logements

Audrey LAHURE - 063.608009
YXVkcmV5LmxhaHVyZUB0aW50aWdueS5iZQ==

Médiation de dettes - titres-service

Stéphanie LEBRUN - 063.608005
c3RlcGhhbmllLmxlYnJ1bkB0aW50aWdueS5iZQ==

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Résultats du Comité de Concertation du 08/01/2021

Résultats du Comité de Concertation du 08/01/2021

Pour tout renseignement concernant les mesures:
la FAQ en ligne (https://www.info-coronavirus.be) ou le call-center du NCCN (0800 14 689)

 

08 / 01 / 2021 COVID-19: le Comité de concertation effectue une évaluation intermédiaire et confirme les règles en vigueur


Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo

Le gouvernement fédéral et les gouvernements des entités fédérées réunis aujourd'hui au sein du Comité de concertation, en vidéoconférence, ont discuté de la situation épidémiologique. Celle-ci évolue positivement depuis plusieurs semaines dans notre pays, plus favorablement que dans toute une série d'autres pays européens.

Le Comité de concertation note que le nombre de contaminations diminue lentement. Malgré cette tendance générale à la baisse, le taux de reproduction est à nouveau en légère hausse (Rt = 1,004). Le taux d'occupation en soins intensifs se maintient également à un niveau élevé.

Selon le Comité de concertation, il est toutefois encore trop tôt pour évaluer l'impact éventuel des retours de voyages, des fêtes de fin d’année et de la réouverture des écoles.

Le Comité de concertation a donc pris les décisions suivantes:

  • Le télétravail obligatoire est maintenu. Il y aura davantage de contrôles sur les lieux de travail des travailleurs qui doivent respecter une quarantaine.
  • Les voyages non essentiels restent vivement déconseillés. Il y aura davantage de contrôles du respect de l’obligation de test et de l’obligation de quarantaine après un voyage non essentiel. Les contrôles seront également renforcés lors du retour des voyageurs sur les routes. Les règles en vigueur concernant les voyages resteront applicables au moins jusqu’après les vacances de Carnaval.
  • La vaccination s’accélère. Le Comité de concertation demande à la task force en charge de la vaccination d'accélérer la cadence de vaccination et de la rendre plus efficace. Les annonces concernant le doublement la quantité de vaccins de Pfizer et BioNTech via l’achat européen sont particulièrement importantes dans ce contexte.
  • Il y aura plus de tests. Les ministres de la Santé et la task force Testing sont chargés d’augmenter le nombre de tests PCR et de tests antigéniques dans le cadre de la capacité de test actuelle
  • Vigilance dans l’enseignement. Il faudra être plus attentif au respect des mesures sanitaires et de quarantaine chez les enfants en âge scolaire, notamment les enfants scolarisés de nos pays voisins qui connaissent une situation épidémiologique moins favorable.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur: https://centredecrise.be/fr/news/gestion-de-crise/covid-19-le-comite-de-concertation-effectue-une-evaluation-intermediaire-et

18 / 12 / 2020 COVID-19 : pas d’assouplissement, mais des règles durcies en matière de voyages et un contrôle strict du télétravail 

 

Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo 

Le Comité de concertation a évoqué aujourd’hui la situation du coronavirus dans notre pays. Après une baisse notoire observée ces huit dernières semaines, force est de constater que la baisse des chiffres s’est arrêtée. Le Comité de concertation a donc décidé que l’heure n’était pas encore à l’assouplissement des règles. En revanche, des mesures complémentaires seront prises et un contrôle renforcé du respect des règles en vigueur sera appliqué.

Respect du nombre de contacts

Le Comité de concertation rappelle l’importance du bon respect des règles de contacts en vigueur, même pendant la période de Noël.

  • Maximum un contact rapproché par foyer.
  • La règle des quatre reste valable pour les rassemblements à l’extérieur.
  • Lors du réveillon de Noël et le jour de Noël, les personnes isolées peuvent inviter leurs deux contacts en même temps.

Une interdiction généralisée de la vente et de l’utilisation de feux d’artifice est également d’application.

Plus d’informations sur les mesures:  https://centredecrise.be/fr/news/comite-de-concertation-lie-au-covid-19-pas-dassouplissement-mais-des-regles-durcies-en-0

 

27 / 11 / 2020 COVID-19 : Le Comité de concertation donne son feu vert à l’ouverture des magasins non essentiels et précise les mesures de lutte contre le coronavirus pour la période de Noël 

 

Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo


Le Comité de concertation a discuté aujourd’hui de la situation épidémiologique dans notre pays. Malgré la légère amélioration de la situation sanitaire, notre pays se trouve toujours en niveau d’alerte Covid 4.
Le Comité de concertation a pris les décisions suivantes.

1. Réouverture des magasins à des conditions strictes
 

Les magasins non essentiels peuvent rouvrir à partir du 1er décembre 2020.
De strictes conditions en matière d’hygiène seront toutefois applicables :

  • le strict respect des règles de base, comme se laver les mains, garder ses distances, porter un masque ;
  • les mesures de prévention doivent être annoncées de manière visible pour tous les visiteurs y compris le personnel et les fournisseurs ;
  • du gel désinfectant pour les mains doit être disponible à l'entrée ; toute personne qui entre dans le magasin doit se désinfecter les mains ;
  • le personnel reçoit une formation appropriée ;
  • le shopping se fait individuellement avec un adulte par séance de shopping. La compagnie d’enfants jusqu'à l’âge de 18 ans inclus est limitée autant que possible ;
  • une visite de magasin est aussi brève que possible et dure au maximum 30 minutes ;
  • le magasin est également responsable de la gestion de la file d'attente à l'extérieur du magasin. Une surveillance de la clientèle qui attend à l’extérieur du magasin doit être organisée de manière à ce que les règles de distanciation physique soient respectées. L'organisation à l'extérieur du magasin se fait selon les directives des autorités locales

Les conditions portent également sur le nombre maximal de clients par mètre carré de surface accessible :

  • pour les magasins, s'applique la norme d'un client par 10 m² de surface accessible ;
  • les magasins de moins de 20 m² accueillent au maximum 2 clients en même temps, à condition que les règles de distanciation soient respectées ;
  • les grands magasins de plus de 400 m² doivent obligatoirement prévoir un contrôle d’accès ;
  • l'accès aux centres commerciaux, aux rues commerçantes et aux parkings est organisé par les autorités communales compétentes, conformément aux instructions de la ministre de l'Intérieur, de manière à respecter les règles de distanciation, en particulier le maintien d'une distance de 1,5 mètre entre chaque personne.

Les musées et piscines peuvent ouvrir conformément au protocole de leur secteur.

2. Période de Noël

Pendant la période de Noël aussi, les règles relatives aux contacts sociaux restent d’application. Dans un souci de bien-être psychosocial, les personnes seules peuvent inviter en même temps leurs deux contacts rapprochés, soit le 24 soit le 25 décembre.
Pour les rassemblements à l’extérieur, la règle des quatre reste applicable.
Le couvre-feu entre 0h00 et 05h00 reste en vigueur, tout comme l’interdiction généralisée de rassemblement. Une interdiction généralisée de vente et de lancement de feu d’artifice est également d’application.

Plus d’informations sur : https://centredecrise.be/fr/news/crisisbeheer/covid-19-le-comite-de-concertation-donne-son-feu-vert-louverture-des-magasins-non

30 / 10 / 2020 COVID-19 : Comité de concertation sur le durcissement du confinement 

 

Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo 


Le gouvernement fédéral et les gouvernements des entités fédérées ont aujourd’hui décidé en Comité de concertation de procéder à un durcissement du confinement. 

Les mesures plus strictes sont indispensables si l’on entend réduire la pression croissante que subissent nos hôpitaux et aplatir rapidement et de manière radicale la courbe des contaminations.  

1.    Vie sociale

Chaque membre d’une famille a le droit d’avoir un contact rapproché. Les familles ne peuvent inviter chez elles qu’un seul contact rapproché à la fois. On ne peut pas recevoir d’autres visiteurs chez soi. Une exception est accordée aux personnes qui vivent seules : à côté de leur contact rapproché, elles peuvent inviter une seule autre personne, mais pas en même temps.

Rencontre en extérieur : règle des quatre personnes, en respectant les distances de sécurité. 

Funérailles avec maximum 15 personnes présentes, interdiction d’organiser un repas ou une réception après la cérémonie. 

Les lieux de prière restent ouverts mais aucun service religieux. Rassemblements de maximum quatre personnes, moyennant port du masque et respect des distances. 

Les frontières ne sont pas fermées conformément aux accords européens. Cependant, les voyages à l’étranger sont très fortement déconseillés.

Les mariages n’ont lieu qu’en présence des époux, des témoins et des officiers de l’état civil.


2.   Vie économique 

Le télétravail est obligatoire dans les domaines qui le permettent. Lorsque le télétravail est impossible, le port du masque et l’aération des locaux sont obligatoires. Les restaurants d’entreprises sont fermés. 

Les centres de vacances et campings sont fermés dans leur intégralité à partir du mardi 3 novembre, le matin. Jusqu’à ce moment, les activités en intérieur et en groupe des centres de vacances sont suspendues. Les repas pourront être consommés dans les maisons de vacances, par famille. 

Les hôtel et les B&B restent ouverts mais leurs restaurants sont fermés. Les repas peuvent être consommés dans la chambre. 

Les magasins non essentiels ferment mais peuvent organiser des retraits et des livraisons à domicile de biens commandés à l’avance. Accès au magasin interdit lors du retrait des achats. 

Pour assurer des règles de concurrence loyales, les supermarchés et les marchés (< 200 personnes) limitent leur offre aux produits disponibles dans les magasins essentiels.

Les garages et magasins de vélos n’assurent plus que les réparations.

Les professions non médicales (les coiffeurs, les maquilleurs, les centres de bien-être, de massage, les salons de beauté, etc.) ferment.

Les entreprises et entreprises agricoles restent ouvertes, à condition qu’elles respectent les obligations en matière de télétravail, de port du masque et de distanciation sociale. 

Les parcs animaliers ferment.


3.    Écoles 

Pour tous les niveaux d'enseignement, les cours seront suspendu le 12 et 13 novembre. Les cours reprendront le lundi 16 novembre. 

Pour l'enseignement secondaire, les élèves des deuxième et troisième degrés suivront un enseignement en présentiel au maximum à 50 % jusqu'au 1er décembre. Avant le 1er décembre, nous évaluerons si un enseignement en présentiel à 100 % est à nouveau possible.

Pour l'enseignement supérieur, l'enseignement à distance sera dispensé :

aux étudiants de première année : jusqu'au 1er décembre, date à laquelle ils pourront suivre à nouveau un enseignement en présentiel.

aux étudiants plus âgés, au moins jusqu'à la fin de l'année civile.

Les enseignants se réuniront en ligne ; la même règle s’applique aux journées pédagogiques.

Interdiction d’organiser des teambuildings physiques. 


4.    Dates de début et de fin

Les mesures entrent en vigueur sur tout le territoire à partir du lundi 2 novembre 2020.

Les mesures s’appliquent pendant une période d’un mois et demi, jusqu’au dimanche 13 décembre 2020 inclus. Pour les commerces non essentiels, le Comité de concertation procèdera à une évaluation le 1er décembre.

Vous pouvez relire ces informations sur : https://centredecrise.be/fr/news/gestion-de-crise/covid-19-comite-de-concertation-sur-le-durcissement-du-confinement

16 / 10 / 2020 Le Comité de concertation décide de mesures plus strictes et désigne un commissaire COVID-19

 

État des lieux sanitaires: confirmation 2ème vague + on est au niveau 4 (nouveau baromètre) :

  • Nombre de cas augmentent de manière trop importante (les chiffres doublent semaine après semaine)
  • Risque réel de saturation des hôpitaux
  • Nombre d’hospitalisations : près de 2000 personnes aujourd'hui
  • Nombre de lits en soins intensifs : 327
  • Nombre de décès : 35 décès hier

 

Cette augmentation va continuer dans les jours qui viennent. Les nouvelles ne vont pas être bonnes les prochains jours.

Ces chiffres sont supérieurs à ceux de mars et avril quand le confinement a été décidé.

A partir de lundi 19/10:

 

Bulle sociale

  • Contact rapproché (sans protection et sans distance): uniquement 1 personne en plus de son foyer

 

Rassemblement privé à domicile

  • 4 personnes (toujours les mêmes pendant 15 jours) + foyer
  • Respecter les distances de sécurité

 

Rassemblement public

  • maximum 4 personnes
  • Respecter les distances de sécurité

 

Télétravail

  • Doit devenir la norme partout où c’est possible
  • But: éviter les gens dans les transports en commun

 

Marché de produits alimentaires et foires

  • OK mais respect protocoles

 

NON au marché noël, brocante, marché aux puces et autres événements où l'on peut boire (pendant 1 mois)

Fermeture café et restaurant pendant 4 semaines

  • Partout en Belgique
  • Il y aura des compensations (doublement du droits passerelles, prolongation des reports des paiements, exonération des contributions ONSS)
  • Il y aura une évaluation d'ici 2 semaines
  • OK pour plat à emporter avant 22h
  • OK restaurant dans les hôtels (uniquement pour clients)

 

Interdiction vente alcool à partir 20h

  • Fermeture des magasins de nuit à 22h

 

Couvre-feu : ne pas être sur la voie publique

  • Partout à partir de 00h jusque 5h du matin sauf exceptions (travailleurs, raisons médicales,…)
  • But est d'éviter les soirées privées

 

Funérailles

  • 40 personnes maximum

 

Événements

  • 40 personnes maximum (mesure rentre directement en vigueur aujourd'hui) sauf quand il y a des protocoles
  • Renforcement des protocoles (culture, sport...)==>présentation dans 1 semaine (vendredi) de ces nouveaux protocoles.

 

Écoles

But : les écoles doivent rester ouvertes

  • Maternelles, primaires et secondaires : On ne touche à rien. Pour rappel, le congé de Toussaint prolongé jusqu'au 11 novembre inclus en Fédération Wallonie-Bruxelles
  • Supérieur (universités et Hautes Écoles): On ne touche rien. Pour rappel, phase orange en Fédération Wallonie-Bruxelles: 20% présentiel et 80% à distance (sauf les BAC 1) + maintien certains cours pratique

 

Baromètre: explications : pas encore terminé

But: se projeter dans le temps

  • 4 niveaux selon la circulation du virus
    • Niveau 1 : aucune circulation du virus (pas de mesures).
    • Niveau 2 : faible circulation du virus.
    • Niveau 3 : alerte grave.
    • Niveau 4 : alerte très grave.
  • Comment passer d’un seuil d’alerte à l’autre ?
    • En fonction du taux d'incidence de contaminations et de celui des hospitalisations==>on est aujourd'hui au niveau 4
  • Chaque niveau influence 4 facteurs
    • Contact rapproché (Niveau 2 : 5 personnes/ mois ; Niveau 3 : 3 personnes/mois ; Niveau 4 : 1 personne /mois)
    • Télétravail (Niveau 2 : recommandé; Niveau 3 : fortement recommandé ; Niveau 4 : obligatoire là où c’est possible)
    • Rassemblement privé (Niveau 2 : 10 personnes; Niveau 3 : 4 personne ; Niveau 4 : 4 personnes MAXIMUM/ MOIS)
    • Rassemblement public (Niveau 2 : 2,5m² d’espace autour de chaque personne ; Niveau 3 : 4 m²; Niveau 4 : 10m²)

 

6 / 10 / 2020 Le Comité de concertation décide de mesures plus strictes et désigne un commissaire COVID-19

Le gouvernement fédéral et les ministres-présidents des entités fédérées se sont aujourd'hui 6 octobre 2020 penchés sur la situation épidémiologique de la COVID-19. Le Comité de concertation a jugé la situation particulièrement sérieuse et a dès lors décidé de renforcer les mesures. Le Comité de concertation a par ailleurs désigné un commissaire COVID-19.

Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo

 

Renforcement des mesures

L'évolution actuelle de la pandémie est particulièrement préoccupante ; le nombre de contaminations, d'admissions à l'hôpital et de décès est en augmentation. Afin d'éviter un confinement général, le Comité de concertation, après avoir pris connaissance d'un avis de CELEVAL, a décidé de renforcer une série mesures.

  • Contacts rapprochés : limitation à maximum 3 contacts rapprochés par mois. Un contact rapproché est un contact avec une personne à moins d’1m50 sans masque.
  • Rassemblements privés à domicile : maximum 4 personnes, dans le respect des distances de sécurité ou avec port du masque si c’est impossible.
  • Cafés, cafétarias et autres endroits où l’on sert des boissons : maximum 4 personnes par table, à l’exception des personnes vivant sous le même toit.
  • Rassemblements non organisés à l’extérieur : maximum 4 personnes, sauf pour les personnes vivant sous le même toit.
  • Heure de fermeture des cafés : 23h00.
  • Efforts supplémentaires en matière de sensibilisation et de respect afin que ces mesures soient appliquées partout.
  • Le télétravail est fortement recommandé, plusieurs jours par semaine

Ces mesures constituent le « socle national ». Dans les provinces où la situation s’aggrave (sur la base du futur baromètre), le gouverneur doit proposer des mesures complémentaires, en concertation avec le ministre de l’Intérieur et le commissaire COVID-19. Ces mesures peuvent s’appliquer à l’ensemble de la province ou une partie de celle-ci.

Le suivi strict de ces mesures est absolument nécessaire pour protéger nos soins de santé, pour maintenir les écoles ouvertes au maximum et pour protéger les personnes âgées et les personnes vulnérables. Si ces mesures ne sont pas suivies, des mesures encore plus strictes s’imposeront. Notre vie sociale sera encore plus réduite et notre économie sera gravement mise à mal. Le respect de ces mesures est notre responsabilité à tous.

Ces mesures s'appliquent à l'ensemble du territoire à partir du vendredi 9 octobre jusqu’au 9 novembre inclus, après quoi elles seront soumises à évaluation.

Désignation d’un commissaire COVID-19

Le Comité de concertation a désigné M. Pedro FACON au poste de commissaire COVID-19. Il sera assisté par Mme Carole SCHIRVEL, commissaire adjointe COVID-19. Le Comité de concertation a chargé le commissaire COVID de rendre le baromètre opérationnel le plus rapidement possible, en procédant notamment à une adaptation des protocoles sectoriels et incluant un plan de communication.

Le commissaire COVID sera chargé de coordonner la politique de santé des autorités fédérales et celle des entités fédérées. Son mandat couvrira une durée de douze mois, prolongeable par période de six mois.

Le commissaire sera assisté par un comité scientifique inter- et multidisciplinaire, qui pourra être complété par des scientifiques étrangers, et par une équipe de gestionnaires de projet, qui actualisera sans cesse les connaissances sur le virus de manière structurée et surveillera l'impact social, économique et sociétal des mesures.

Poursuite de l’élaboration du baromètre COVID-19

Le Comité de concertation a pris connaissance des travaux de CELEVAL relatifs au baromètre. Le commissaire COVID est chargé de poursuivre l’élaboration du baromètre, en particulier d'adapter les protocoles sectoriels et de les intégrer dans le baromètre. Ainsi, à chaque étape (couleur) du baromètre, il faut qu’apparaissent clairement les mesures spécifiques qui s'appliquent dans les différents secteurs.
Dès que le baromètre sera pleinement développé et doté d'indicateurs clairs, de mesures adaptées à chaque secteur et chaque groupe cible et qu’un test de résistance du mécanisme sera effectué, il pourra être lancé.

https://centredecrise.be/fr/news