Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Peste porcine : Les dernières nouvelles

Peste porcine : Les dernières nouvelles

21/12/2019 - Surpopulation de sangliers et plan de tir simplifié.

 

Après avoir permis une réouverture partielle de la zone infectée durant le printemps et l'été 2019, le Gouvernement wallon a décidé, en concertation avec la Task Force Peste Porcine Africaine, d'interdire à nouveau la circulation aux promeneurs et aux cyclistes dans les forêts et milieux semi-naturels situés dans cette zone. (Télécharger l'arrêté ministériel)

Le renouvellement de cette interdiction de circulation est destiné à faciliter la mise en oeuvre de nouvelles mesures de gestion sanitaire. En effet, à cause du taux de mortalité très élevé associé à l'infection, l'effectif des sangliers a fortement diminué dans la zone. Des dispositions supplémentaires doivent encore être prises sur le terrain pour atteindre l'éradication du virus au plus tard en mars 2020. Dans cette perspective, une nouvelle méthodologie va être instaurée : 

Surpopulation de sangliers et plan de tir simplifié

Il est important, à titre de prévention, de diminuer fortement les populations de sangliers sur l'ensemble du territoire wallon. Outre les risques sanitaires liés à la peste porcine africaine, il s'agit de prévenir les dégâts agricoles, aux propriétés privées ou à la biodiversité et d'éviter les accidents de la route.

Ces dernières années, la Wallonie a déjà adopté les mesures suivantes :

    l'interdiction des distributions mécaniques et du stockage d'aliments en forêt ;

    la permission d'occuper avec une arme, des miradors situés à moins de 200 m d'un lieu de nourrissage artificiel du gibier pour y chasser en septembre ;

    la simplification de l'octroi des autorisations de destruction de sangliers ;

    l'interdiction pour l'année cynégétique 2018-2019 de toute forme de restriction de tir sur les sangliers ;

    l'allongement de la période d'ouverture de la chasse durant janvier et février.

À ces mesures viendra s'ajouter pour la prochaine période de chasse (2020-2021), un plan de tir simplifié au sanglier (projet d'arrêté du Gouvernement wallon du 12 décembre 2019). Celui-ci sera défini au niveau local et de manière concertée entre l'administration, le président du conseil cynégétique concerné et les représentants au sein de ce conseil des agriculteurs et des propriétaires publics et privés.

Phase expérimentale dès la saison de chasse 2019-2020

Vu l'urgence, cette méthodologie de plan de tir simplifié va déjà être expérimentée sur certaines zones où plus de 60 sangliers/1 000 ha boisés ont été tirés. Pour chacune de ces zones, un bilan des tirs réalisés au 30 novembre 2019 sera effectué et un objectif de tir à atteindre pour la fin de la saison cynégétique en cours sera fixé. Cet objectif tiendra compte d'une série de critères et ambitionnera d'amorcer localement une réduction des populations de sangliers.

L'administration pourra aussi imposer aux titulaires de droit de chasse l'organisation de battues s'il apparaît que les tirs réalisés jusqu'alors sont trop éloignés de l'objectif de tir fixé pour la saison de chasse 2019-2020.

Un bilan de cette première expérience sera réalisé au printemps en vue de mettre en place à partir de la prochaine saison cynégétique un outil de gestion du sanglier pérenne et étendu à l'ensemble du territoire.

Le projet d'arrêté prévoit aussi d'obliger tous les titulaires de droit de chasse à rentrer leurs données de tir en sangliers après la fin de la période de chasse en battue (fin février 2020), de telle manière à disposer en temps utile de ces données de base pour fixer les objectifs de tir de la saison de chasse prochaine.

Au niveau de la zone concernée par la peste porcine

En zone infectée; les titulaires de droit de chasse seront autorisés à intervenir à la demande de l'administration en dehors de leur zone en cas de participation insuffisante des chasseurs à l'effort de destruction.

Dans les zones d'observation renforcée et en zone de vigilance, des mesures ont été prises pour intensifier la recherche de cadavres de sangliers sur tous les territoires de chasse. Il s'agit de permettre à l'administration d'intervenir elle-même dans les zones où il y a une présence significative de sangliers. Enfin, l'administration pourra, si nécessaire, imposer aux titulaires de droits de chasse des opérations de destruction en vue de réduire à néant la population de sangliers dans ces zones.
 
L'objectif est d'éradiquer la population de sangliers au plus tard en mars 2020 et retrouver une zone indemne le plus rapidement possible.

Carte des différentes zones mise à jour au 18 décembre 2019

Carte des limites des zones et promenades accessibles au 20 décembre 2019

 

 

02/10/2019 - À partir du 4 octobre 2019, les forêts situées en zone infectée sont interdites aux promeneurs et aux cyclistes.

 

Cette fermeture est indispensable pour venir à bout de la maladie et éviter tout risque de propagation notamment via des sangliers séropositifs.

Depuis le début de la crise en septembre 2018, différentes mesures ont été prises pour endiguer l'épidémie de peste porcine africaine (PPA). Sous l'égide de la Commission européenne, la Wallonie et l'AFSCA se sont accordées sur une série de dispositions destinées à éviter la propagation du virus en particulier aux élevages porcins.

Après avoir permis une réouverture partielle de la zone infectée durant le printemps et l'été 2019, le Gouvernement wallon a décidé, en concertation avec la Task Force Peste Porcine Africaine, d'interdire à nouveau la circulation aux promeneurs et aux cyclistes dans les forêts et milieux semi-naturels situés dans la zone infectée.

La maladie entame en effet une nouvelle étape de son cycle épidémiologique. De moins en moins de cadavres sont découverts ; le dernier animal testé positif à la maladie date du 11 août dernier. Mais des sangliers séropositifs ont fait leur apparition. Il s'agit de sangliers qui présentent une résistance au virus et qui pourraient être contagieux.

Pour éviter que ces sangliers séropositifs ne propagent la maladie de manière bien plus étendue que précédemment, un important dispositif de destruction par tir à l'affût va être lancé en zone infectée. La circulation en forêt de randonneurs ou cyclistes risque de perturber ces opérations.

Carte des différentes zones mise à jour au 04 octobre 2019

Arrêté Ministériel du 01 octobre 2019

 

17/09/2019 - L'interdiction de circulation en forêt est prolongée jusqu'au 4 octobre 2019.


A noter que le dossier PPA sera maintenant géré par la Ministre Céline Tellier.

 

27/06/2019 - Arrêté ministériel interdisant temporairement la circulation en forêt pour limiter la propagation de la peste porcine africaine

 

Vous trouverez ci-dessous l’arrêté ministériel du 27 juin 2019 interdisant temporairement la circulation en forêt pour limiter la propagation de la peste porcine africaine.

Cet arrêté entre en vigueur le 1er juillet 2019 et cesse d’être en vigueur le 14 septembre 2019.

Arrêté ministériel du 27 juin 2019

Carte des différentes zones mise à jour au 27 juin 2019

06/04/2019 - Les forêts gaumaises partiellement accessibles.

 

Après plusieurs mois de mise en place d’un dispositif restrictif dans les zones touchées par la peste porcine, les balades en forêt sont à nouveau partiellement autorisées au sud de la Wallonie. Cet assouplissement entre en vigueur à partir du 6 avril 2019.

Le Ministre insiste, sous peine de sanctions, sur le respect strict des dispositions réglementaires suivantes :
 

Promeneurs
Emprunter uniquement les chemins et sentiers forestiers ; 

Tenir en laisse les animaux de compagnie.

VTT & Cavaliers
Emprunter uniquement les sentiers balisés et les chemins.
 

Principes généraux :

l’interdiction de cueillir les produits de la forêt ;
de jeter des déchets ;
d’exploiter la forêt (à l’acception des mesures adoptées dans le cadre de la gestion des scolytes) ;
de visiter une ferme durant les 72 heures qui suivent une balade en forêt.

Il est par ailleurs demandé :

de désinfecter ses chaussures & VTT à la javel ;
de ne toucher aucune carcasse ou sanglier désorienté et d’avertir de la découverte le Call Center de la Wallonie, le 1718.

La carte des zones accessibles au 06 avril 2019

Limites des différentes zones au 03 avril 2019

La décision officielle

 

Notre commune au 6 avril 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

01/04/2019 - Nouvelle carte des zones noyau/tampon, observation renforcée et vigilance.

 

La carte des différentes zones au 01 avril 2019

 

19/03/2019 - Nouvelle carte des zones noyau/tampon, observation renforcée et vigilance.

 

La carte des différentes zones au 19 mars 2019

 

13/03/2019 - La délimitation des zones de restriction a été adaptée

 

A la suite de la découverte d’un cas de peste porcine africaine chez un sanglier mort dans la zone I nord, entre Les Fossés et Mellier (Léglise), la délimitation des zones de restriction a été adaptée en collaboration avec la Commission européenne. Les zones I (zone tampon) et II (zone contaminée) sont toutes deux étendues vers le nord.

A ce jour, 668 cas de peste porcine africaine ont été détectés chez des sangliers.

 

La carte des différentes zones au 13 mars 2019

Arrêté Ministériel du 13 mars 2019

 

 

19/02/2019 - Les zones évoluent

 

Suite à un cas positif de peste porcine africaine découvert dans la zone tampon à « La Civanne », dans la commune de Tintigny, une nouvelle clôture a été installée. Elle prend place le long des routes Marbehan - Mellier -Poteau de Mellier - Rossignol. Elle entoure la forêt au nord d'Orsinfaing.

3 zones ont été délimitées :

- la zone "noyau et tampon", où toute circulation est strictement interdite, c'est la zone infectée

- la zone de "vigilance" et la zone "d'observation renforcée" qui sont autorisées aux promeneurs et exploitants forestiers en journée.

Les interdictions de circulation piétonne sont :

Toute la forêt de la zone de restriction (voir carte)

Les chemins non asphaltés dans les bosquets situés en zone de prairie

Les Ravels en zone forestière

Les autorisations de circulation piétonne sont :

Toutes les routes asphaltées, bétonnées, pour la circulation de tous les véhicules, même en forêt.

La carte des différentes zones au 20 février 2019

 

11/01/2019 - Renforcement des mesures de lutte
 

Suite à la découverte ce 8 jenvier 2019 de 2 sangliers contrôlés positifs dans la zone d'observation renforcée, entre Meix-devant-Virton et Sommethonne, les périmètres des zones tampon et de vigilance ont été élargis.

* la zone tampon est étendue à l'ouest de 3700 ha sur le territoire entre la Nationale 88 (Limes-Gérouville) et la Nationale 871 (Virton-Rouvroy-frontière française). Les mesures concernant cette zone restent inchangées mais les recherches de cadavres de sanglier y sont intensifiées.

* la zone de vigilance au nord du périmètre infecté est étendue de 856 ha à proximité de Florenvilles sans aucune conséquence sur les travaux forestiers et la circulation. Aucun sanglier positif n'a été trouvé dans cette zone.

Rappelons que dans la zone de vigilance comme dans la zone d'observation renforcée, une dépopulation totale des sangliers a par ailleurs été décidée. Par ailleurs, un dispositif de renforcement de destruction des sangliers par piégeage a été mis en place et un réseau de clôtures supplémentaires est actuellement en chantier tandis que le DNF et les chasseurs effectuent des patrouilles de nuit.

Arrêté du Gouvernement wallon du 11 janvier 2019

 

La peste porcine africaine. Agissons ensemble !

Publié le 03/01/2019

Le Service Public de Wallonie vient d’éditer une brochure d’information et de sensibilisation intitulée « La peste porcine africaine. Agissons ensemble ! ».

Cet outil permet de répondre aux questions les plus courantes que se pose la population sur cette maladie et les mesures prises pour l'éradiquer : qu’est-ce que ce virus ? Quels sont ses modes de transmission ? Les conséquences qu’entraine la PPA, ... tout est passé au crible pour une information crédible. Le citoyen reçoit, par ce moyen, une information objective et complète

Brochure : La peste porcine africaine. Agissons ensemble !

 

Veuillez trouver ci-dessous l'ordonnance de Police interdisant la circulation en forêt.

Arrêté du Gouvernement Wallon                                   Arrêté Ministériel

Peste Porcine Africaine : nouvelles mesures du Gouvernement

Publié le 30/11/2018

Sur proposition du Ministre wallon de l’Agriculture, de la nature et de la Forêt, René COLLIN, le Gouvernement a approuvé un arrêté portant sur diverses mesures complémentaires de lutte contre la peste porcine africaine.

Le Ministre rappelle que les mesures prises dans le périmètre de 63.000 hectares sont toujours en vigueur.

Au sein de la nouvelle Zone de Vigilance de 28.000 ha décidée par l’Europe située au nord du périmètre, le Gouvernement a adopté les dispositions suivantes :

Aucune restriction de circulation, de travaux forestiers et de chasse pour les gibiers (autres que le sanglier) ;

Obligation de supprimer la totalité des sangliers dans la zone et de les transporter dans l’un des deux centres de collecte ouverts spécifiquement à savoir

Rue de Relune, 16 à 6860 Vlessart

Rue de Carignan 110 à 6820 Florenville

Dans cette zone, aucune condition de biosécurité particulière n’est imposée.

A ce jour, 477 sangliers ont été prélevés dont 417 dans le périmètre infecté. 184 carcasses se sont révélées viropositives. Ces dernières se concentrent toujours essentiellement autour des villages de Buzenol et Ethe ainsi qu’au niveau du camp militaire de Lagland. 139 sangliers ont été tirés dans la Zone d’Observation renforcée.

Les sangliers prélevés en dehors du périmètre sont tous négatifs.

Par ailleurs, le Gouvernement a décidé que, sur l’ensemble de la Wallonie, les titulaires de droit de chasse sur chaque territoire, afin de contribuer partout à la diminution de la population de sangliers, devraient organiser au cours des mois de janvier et de février 2019 au moins trois journées de chasse collective. Des dérogations pourront être sollicitées pour les territoires qui ne sont pas concernés.