Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
La météorite de Tintigny est désormais exposée au public
Vous êtes ici : Accueil / À la une / La météorite de Tintigny est désormais exposée au public

La météorite de Tintigny est désormais exposée au public

La sixième météorite belge trouvera une place définitive au Muséum des Sciences naturelles

 

muséeUn jour de février 1971, Monsieur Eudore Schmitz, agriculteur à Tintigny (province du Luxembourg), voit une pierre noire trouer et traverser son toit. L’instituteur du village, Monsieur Albert Rossignon, aujourd’hui abbé, pense identifier une météorite. Pendant plus de 40 ans, cette pièce tombe dans l’oubli… jusqu’à ce que les enfants et petits-enfants de la famille Schmitz remettent la météorite sur la voie de son identification scientifique. Ils en font maintenant don au Muséum des Sciences naturelles afin que tous puissent voir ce spécimen de valeur venant de l’espace. La météorite sera inaugurée ce 11 décembre 2018 en présence de la famille.

terreAu côté de cinq météorites belges déjà connues (St-Denis-Westrem, Tourinnes-la-Grosse, Lesve, Hainaut et Hautes Fagnes), la météorite de Tintigny est officiellement ajoutée à la « Meteorical Database ». Cette sixième météorite belge n’est pas une «chondrite ordinaire» (la variété la plus commune de météorite pierreuse) comme les cinq autres spécimens belges. Cette météorite a été classifiée comme «eucrite» (autre sorte de météorite pierreuse), ce qui en fait une météorite très rare (seulement 2 % des météorites retrouvées) et témoigne de l’activité volcanique sur l’astéroïde Vesta. Il n’y a actuellement que huit autres eucrites en Europe

« Tintigny » est donc unique à la fois historiquement et scientifiquement et nous sommes fiers de l’ajouter à notre collection des cinq météorites belges. Elles ont un espace qui leur est dédié dans la salle des Minéraux du Muséum.

 

Muséum des Sciences naturellesmeteorite

Salle des Minéraux

Rue Vautier 29 – 1000 Bruxelles

Informations sur www.sciencesnaturelles.be

210 grammes – grosse comme un poing

L’importance scientifique de la météorite de Tintigny

Les météorites peuvent être subdivisées en deux familles. La première famille comprend des météorites primitives, appelées chondrites, qui viennent d’astéroïdes qui sont restés intacts depuis la formation du système solaire. Ces météorites représentent 95% de toutes les météorites sur Terre. Les 5 météorites belges exposées jusqu’ici au Muséum appartiennent à cette famille. Les 5 % restant - dont les 2% d’eucrites - viennent d’astéroïdes, ou de planètes, qui ont connu une activité volcanique. Les nombres parlent pour eux de la rareté de ces météorites non-primitives.

Ces dernières météorites nous permettent d’étudier comment les planètes se forment, avec un noyau, un manteau et une croute. Plus particulièrement, la météorite de Tintigny est classifiée comme « eucrite », et provient de l’astéroïde Vesta, qui est le 2eme plus gros astéroïde de la ceinture d’astéroïdes située entre Mars et Jupiter. Cet astéroïde a été identifié comme la source des eucrites depuis la mission de la Nasa Dawn en 2011 et 2012. Plus particulièrement, nous pourrons ainsi étudier l’activité volcanique sur cet astéroïde. De plus, la météorite de Tintigny a enregistré de nombreux chocs d’impacts à la surface de Vesta. Cela témoigne de l’hostilité de notre système solaire en dehors de «l’oasis» de notre Terre.

Découvrez l'article du Daily Science concernant la Météorite de Tintigny.

http://dailyscience.be/12/12/2018/la-sixieme-meteorite-belge-sort-de-lombre-grace-au-magazine-du-fnrs/

Capture