A L E

Agence Locale pour l'Emploi

 

L'Agence Locale pour l'Emploi est créée sous forme d'asbl, constituée paritairement de membres désignés par le Conseil communal et de partenaires sociaux qui siègent au Conseil national du Travail. L'agent ALE-FOREM est rétribué par le Forem.

 

Objectifs :

permettre à des chômeurs volontaires ou à des minimexés d'être à nouveau actifs en exécutant certains travaux moyennant rétribution, à la demande de particuliers, d'associations, des communes ou CPAS, des établissements d'enseignement, ou des entreprises agricoles ou horticoles;

répondre à un certain nombre de besoins sociaux pour lesquels l'offre sur le circuit du travail régulier est inexistante ou insuffisante.

 

Public :

les chômeurs complets indemnisés depuis 2 ans au moins ou en allocations d'attente, les personnes de plus de 50 ans qui ne sont pas inscrites comme demandeur d'emploi et qui cherchent du travail depuis plus de 2 ans, les minimexés, tous sur base volontaire.

 

Type d'actions :

Chaque agence dresse la liste des activités autorisées en tenant compte des besoins de la commune. Sont ainsi autorisées, pour autant que ces travaux ne soient pas effectués par les circuits économiques existants :

l'aide à la surveillance ou à l'accompagnement d'enfants ou de personnes

malades;

l'aide à l'accomplissement de formalités administratives;

l'aide au petit entretien du jardin...

 

Un formulaire (ALE4) permet l'enregistrement et le contrôle des prestations convenues entre le chômeur ou minimexé et l'utilisateur.
 

Modalités pratiques et statut du demandeur :

Le travailleur occupé par une ALE conserve le bénéfice de ses allocations; ce qu'il gagne lors de ses prestations (4,10 € par heure) s'ajoute aux allocations qu'il perçoit habituellement. Il peut de plus refuser d'exercer certains travaux.
 

Le travailleur ALE est assuré contre les accidents de travail et les accidents sur le chemin du travail, et est couvert contre les éventuels dommages occasionnés chez les utilisateurs.

 

Remarque : les activités effectuées dans le cadre d'une ALE ne peuvent pas dépasser 70 heures par mois (soit un supplément de 287  € net par mois, non imposable).

Les utilisateurs ont la possibilité d'utiliser deux sortes de chèques : les chèques nominatifs, utilisés par des utilisateurs désireux de bénéficier d'un remboursement au niveau des contributions (commande de 10 chèques min.); et les chèques non-nominatifs, utilisés par les Vipo et dans le cas de petits travaux occasionnels (pas de déduction fiscale). Le montant du chèque peut aller de 5 € à 7,5 €, sur base de l'activité et en fonction de la décision du Conseil d'administration de l'ALE.