Evitons le suremballage

 

 
 

 

Plusieurs couches, plusieurs matériaux : c'est trop!

Dans la mesure du possible, mieux vaut acheter des produits non emballés ou emballés une seule fois. Ainsi, plutôt que des canettes maintenues par un film plastique, achetons les boissons en récipients d'un litre consignés.

 

 

Mini-portions : un maximum de déchets pour un minimum de produits.
La diminution du contenu des emballages est censée répondre aux besoins des personnes seules. Elle satisfait surtout nos fringales et notre façon de consommer en "nomades": mini-portions de confiture, de lait, de café soluble, de sucre, de biscuit, de chocolat, de fromage, de beurre, de savon… Ce soi-disant confort coûte cher et multiplie les déchets!

 

 Collations sans déchets!

Les collations emmenées dans le cartable sont souvent synonymes de montagnes de briques et canettes, de "papier" alu et de plastique. C'est pourquoi de plus en plus d'écoles encouragent les enfants à utiliser une gourde et une boîte à tartines. Il n'est jamais trop tôt pour prendre de bonnes habitudes!

 

Un blister, c'est aussi du suremballage

Un blister consiste en une coque plastique collée sur du carton. Ces emballages complexes se sont développés avec le self service, car ils facilitent la mise en rayons des produits de petite taille et la prévention des vols. Mais quelle débauche d'emballages, pas totalement recyclables, pour de si petits objets! Il existe cependant des alternatives au blister, faites entièrement de carton, et des systèmes de protection contre le vol, enlevés aux caisses et réutilisables.

 

Sacs jetables : il y a d’autres solutions!

Sacs réutilisables, paniers à roulette en toile ou casiers en plastique rigide pour le transport de nos achats : tous les moyens sont bons pour éviter les sacs jetables! Ceux-ci ne sont pas repris par la collecte sélective. Refusons-les !

 

 

 

D'autres conseils?:

Demandez la Lettre de l'Eco-consommation n°33 (dossier "Le suremballage") et la fiche-conseil n°26 ("Le moins d'emballage possible")

 

Le Réseau Eco-consommation répond à vos questions au 071 300 301 (9h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30) ou ee.ecoconso@ecoline.org   Site web: www.ecoconso.org