Commémoration

En cette période d'anniversaire de la libération des camps, nous ne pouvons nous empêcher de penser à toutes les personnes qui ont souffert et pour beaucoup ont donné leur vie pour que nous puissions garder notre liberté.

 

Sur notre commune, Monsieur Charles FAGNY a écrit son histoire en tant que résistant et prisonnier politique.
 

Charles Fagny clôture son livre ainsi :

Avant de refermer le livre, ayez, s’il vous plaît, une pensée pour tous mes camarades qui sont morts, anéantis par la faim, la soif, la fatigue, la torture et la maladie, dans ces camps maudits et aussi pour mes camarades qui ont été dénoncés, arrêtés, martyrisés, condamnés à mort et fusillés.  Ils ont fait le sacrifice de leur vie en servant la Patrie, pour vous rendre la liberté.  Ne les oubliez pas.  Ni l’une ni l’autre de ces deux horreurs ne peut disparaître de la mémoire du monde.
 

 

 

Nous avons demandé à Jacqueline DALOZE, de l'ASBL Histoire Collective de le rencontrer pour en savoir d'avantage sur son vécu.
Article écrit par Jacqueline DALOZE pour la revue communale de mai 2005
Charles Fagny nous raconte...

--------

Autre témoin des camps, Monsieur Justin BOINET a voulu témoigné de ce qu'il a vécu :

 

"Je ne mourrai pas tout entier,
si mon œuvre de combat
pour la liberté de la Patrie me survit"

Justin BOINET à son ami   

 

Cette parole qui a été reprise par sa famille lors du décès de Monsieur BOINET,  résume très bien le combat mené par celui-ci durant toute sa vie.