La piéta

 

   

Le 22 août 1914, 126 civils (125 hommes et 1 femme) de Rossignol ont été parqués pendant 3 jours (sans eau, ni nourriture) avant d'être emmenés à Arlon pour y être fusillés le mercredi 26 août 1914.  Auparavant, 2.900 militaires français avaient également été parqués dans cette prairie.

Pour commémorer ces deux événements, il importait d'établir un mémorial : M. l'abbé Hubert réalisa ce projet en 1931.

Ce monument impressionnant se compose d'une Pieta au pied d'une croix rayonnante, encadrée à gauche de la statue de Ste Marie-Madeleine, à droite de celle de Saint Jean apôtre.

Le 23 août 1931, un long et pieux cortège se rendit à cet emplacement évocateur en vue de son inauguration.

Morts de Rossignol, reposez en paix ! jamais vous ne serez oubliés !

(tiré de Les Drames de l'Invasion Allemande dans le Luxembourg Belge - ROSSIGNOL par l' Abbé J.HUBERT et J. NEUJEAN)