LES CIMETIERES CIVILS

Au début de l’ère chrétienne, nos ancêtres enterraient leur morts au pied des églises pour qu’ils soient protégés par Dieu et tous les Saints. Suivant des croyances ancestrales, les gallo-romains déjà créaient leurs cimetières à vue des habitations, pour mettre le cimetière sous la protection des dieux de la maison. Dans chaque paroisse, un cimetière était installé autour de l’église. Concernant notre commune, les villages de Lahage, Bellefontaine, Saint-Vincent, Breuvanne, Han et Poncelle enterraient leurs morts au pied de l’église paroissiale de Tintigny et ce, jusqu’au 16ème siècle, à partir de cette époque, des chapelles furent érigées dans les villages de Lahage, Bellefontaine et Saint-Vincent. Ce n’est qu’au début du 19ème siècle, qu’un cimetière fut établi à la sortie de Saint-Vincent et autour des nouvelles églises de Lahage et Bellefontaine. Rossignol étant déjà paroisse au 16ème siècle, un cimetière se trouvait autour de l’église. Plus tard, Rossignol devient succursale de la paroisse de Tintigny mais le cimetière restera autour de la chapelle. Au début du 19ème siècle, Rossignol redevient paroisse, sans changement pour le cimetière, même lors de la reconstruction de la nouvelle église en 1840.

Le 20ème siècle verra quelques changements pour nos cimetières.

Petites présentations de nos différents cimetières :