TINTIGNY

Les origines de la commune de Tintigny sont assez obscures.  C’est grâce à des découvertes comme celle de la chaussée romaine reliant Reims à Trêves et à de nombreux vestiges d’établissements romains que l’on peut dire que ses origines remontent à l’époque romaine.

C’est en 1097 qu’apparaît pour la première fois le nom de Tintigny dans la Charte de Fondation du prieuré de Sainte-Walburge de Chiny.

Il était cependant déjà cité lors d’un pèlerinage à St-Dagobert en 852 à Stenay.

 L’histoire de Tintigny est, comme celle de beaucoup de villages riverains de la Semois, intimement liée au Comté de Chiny et à la Seigneurie de Villemont. (pour en savoir plus, cliquez ici)

C’est en 1823 que Tintigny acquiert le titre de commune qu’il gardera lors de l’indépendance de la Belgique, en 1830, ainsi que lors de la fusion des communes en 1977.

 Le village de Tintigny a été incendié aux 3/4 le 22 août 1914.  Accusés faussement d’être francs-tireurs, 93 habitants de la localité ont été tués.

En 1977, les communes de Tintigny, St-Vincent, Bellefontaine et Rossignol ont fusionné pour devenir la commune du Grand Tintigny.

L'église située au coeur du village et en bordure de la Semois date de 1602
Pour plus de détail  cliquez ici

-----

Etymologie différentes orthographes au fil des ans : 1097 : Tintiniacum, 1173 : Tintigni, 1230 : Tintignei, 1327 : Tintegney et ensuite Tintigny
 

sens: Peut-être dû au tintement des ateliers de forges qui auraient pu  se trouver le long de la Semois

Tintigny, Tintigny, Tintigny, Tintigny, Tintigny, Tintigny, Tintigny