Le Compost

 

Conférence du 3 mars 2004 donnée par M. Fr. SCHOLTES

 

Le tri et le traitement des déchets organiques ont la propriété de rendre dans la nature, tout ce qui a été prélevé antérieurement.  Par le compostage, on vient au recyclage naturel.  C’est la transformation des matières organiques en humus.

 

Compostage privé : C’est une transformation de la matière organique en matière minérale par l’intermédiaire d’êtres vivants et de micro-organismes.

 

La matière organique provient des êtres vivants et la matière minérale est constituée des éléments constituant le sol, c’est-à-dire les roches réduites en fins morceaux, de sels minéraux : calcium, sodium, potassium, fer, magnésium, …

 

Pour entrer en action, les êtres vivants ont besoin de chaleur, humidité, air et oxygène.

 

Besoins 

1.  Chaleur : il faut toujours éviter les grands écarts de température et surtout le dessèchement du compost pour éviter l’arrêt de vie

 

2.  Eau : l’eau ou humidité est vitale pour la vie donc pour la décomposition.  Les êtres vivants travaillent dans une humidité constante et non pas dans une piscine.  Dans une humidité trop forte, ils risquent une asphyxie.

 

3.  Air : l’oxygène est indispensable pour les êtres vivants donc sans oxygène, les fermentations vont se propager d’où de mauvaises odeurs et pas de production de compost.

 

4.  Les micro organismes : ils proviennent du sol sur lequel le compost est installé, d’où besoin de soit remuer le sol avant installation ou de mélanger de l’ancien compost.

 

Que composter ?

Il faut toujours mélanger dans la mesure du possible des matières d’origine végétale et des matières d’origine animale ainsi que des matières sèches et des matières humides.

 

Veiller à mettre en compost de petites quantités et surtout des morceaux de petite taille qui seront détruits plus rapidement.

 

Eviter le compactage ou tassement surtout avec les tontes de pelouse qui par une trop grande épaisseur empêchent la pénétration de l’eau.  Il faudrait toujours mélanger des déchets de pelouse à d’autre détritus comme des déchets ménagers, des brindilles ou des déchets de potager.

 

Les matières compostables sont :

·      Déchets de cuisine : légumes, fruits, coquilles d’œuf, marcs de café, déchets de fleurs

·      Déchets de taille en petits morceaux éventuellement broyés

·      Sciures de bois non traité

·      Herbes de tonte et mauvaises herbes de potager

·      Restes de potager ou de verger

 

Eviter les pelures de fruits traités, les plastiques, fers, verres, …

 

Comment composter 

·    Tas de compost : choisir un endroit légèrement ombragé

·    Bêcher la surface grossièrement

·    Entasser ses déchets en couches suivants les apports journaliers : déchets du ménage, branchages du jardin d’ornement, couche de terre ou de compost

·    Volume d'environ 1 à 2 m³ et 1,5 m de haut

·    Toujours mélanger des éléments secs et des éléments à forte concentration d’eau tels herbes, fruits et brindilles.

·    Après quelques jours, augmentation de la température jusque 50 à 60° donc les micro organismes fonctionnent

·    Retourner le tas en le déplaçant d’environ 1 m et mettre les couches superficielles au cœur du tas
Si odeur : trop sec : apport d’eau
Si champignons : trop sec. Après la phase chaude, apparaissent les vers de terre donc le compost est à demi-mûr : les matériaux du départ sont encore visibles mais brunis.
Ensuite, phase consistante et plus terreuse ; donc compost mûr.

 

Evolution en 6 à 12 mois.

 

Silo à compost

 

Pour faire moindre désordre, rapidité égale

·      Réalisation soit treillis

·      Palettes en bois

·      Silo en dur avec intervalles pour l’air

·      Double silo pour réaliser son compost en 2 ans

·      Silo en plastique

·      Sacs à engrais

·      Compostage en surface sous les arbres ou dans le potager

·      Mulching

 

Matériaux pauvres en carbone et riches en azote

Matériaux idéaux

Matériaux riches en carbone et pauvres en azote

Engrais vert jeune

Déjections animales

Sang desseché

Déchets domestiques

Tontes de gazon

Algues marines

Consoude, ortie

Feuilles d’aulne frêne

Fumier

Mauvaises herbes

Marc de café

Fanes de pommes de terre

Broussailles fraîches

Paille de maïs et de céréales

Déchets de taille

Sciure de bois

Papier de carton

Feuilles de chêne, bouleau et érable

 

En résumé

 

·      Eau pas en excès

·     Aération

·     Contact avec la terre

·     Quantités pas en excès

·     Déchets de taille moyenne

·     Pas trop de soleil

·     Composter des déchets frais

 

Un compost mûr est foncé, dégage une bonne odeur, ne contient pas de bactéries gênantes et ne colle pas aux doigts