PARTENARIAT TINTIGNY-DJIDJA

 

 

 

PROJET UVCW (Union des Villes et des Communes de Wallonie)

 

Le projet CIC de notre partenariat porte sur l’appui aux finances locales et vise à mettre en place à Djidja des outils efficaces afin d’augmenter les ressources propres endogènes (fiscales) et exogènes (apports extérieurs).

 

Les principales activités liées à ce projet sont :


1°La création d’un registre foncier (cadastre des propriétés) sur un territoire de 2184 km² divisé en douze arrondissements

Depuis 2009, 6 arrondissements sont dotés d’un registre foncier.

Oungbégamé est le 6ème arrondissement (sur 12) qui est réalisé.

Le registre foncier existant est actualisé : Djidja, Dan, Agouna, Mougnon et Setto


2°L’informatisation du
service Etat Civil

Scannage et numérisation de l’antériorité des actes de naissances (+ de 130000 actes) ainsi que l’encodage de l’actualité.

Dans toutes les activités réalisées depuis l’existence du partenariat, une grande place a été réservée : pour le renforcement des capacités tant techniques qu’intellectuelles ; la sensibilisation auprès des populations sur l’importance de l’existence d’un registre foncier et de l’informatisation de l’état civil ; un travail de lobbying auprès des instances supérieures ; la recherche de nouveaux bailleurs de fonds (apprentissage sur la façon de monter un dossier de demande de subside).

Un audit externe engagé par l’UVCW (Union des Villes et Communes de Wallonie) s’est rendu à Djidja et a pu constater que les résultats attendus répondaient aux souhaits de la Commune de Djidja et de sa population.

 

Une nouvelle phase de programmation 2014-2016 vient d’être entamée.

Objectif général  Contribuer à renforcer au sein des communes béninoises les capacités de bonne gouvernance et le civisme fiscal

Objectif spécifique 1 Les communes béninoises maîtrisent (dans la limite de leurs compétences) la mobilisation des ressources financières endogènes et exogènes en vue d’améliorer les capacités de gestion du territoire communal

Objectif spécifique 2 Les communes béninoises à la fois renforcent leur structure interne en dynamisant leur GRH et en révisant leur organisation, et consolident la plateforme  

Le but final de cette nouvelle phase est de permettre aux bénéficiaires de s’approprier le projet.

 

PROJET WBI (Wallonie Bruxelles International)

Nous avons pu également concrétiser le projet qui suit grâce à l’octroi d’un subside auprès de WBI :

Projet de sensibilisation des populations sur la consommation de l’eau potable, l’entretien de l’ouvrage et de l’alimentation de trois adductions d’eau villageoises à Agouna et d’un forage à Wokou par des groupes électrogènes dans la Commune de Djidja.

 

Ce projet a été articulé autour des trois piliers du développement durable

Environnement : L’accès à l’eau potable est une des ressources naturelles indispensables à toutes et tous ; cet accès permanent à ce bien si précieux permet d’éviter la propagation de maladies dues à la consommation d’eaux souillées et pathogènes.  Eviter ces maladies permet de vivre dans un environnement sain et viable pour tout être humain.

Social : Le projet a permis entre autres d’améliorer le niveau et les conditions de vie des populations rurales des six villages (13000 habitants) à travers l’allègement de la corvée de l’eau (femmes et enfants). 

Economie : La réalisation de ce projet va renforcer les activités économiques au niveau des villages, favoriser la transformation des produits agricoles et la commercialisation des mets confectionnés à partir des produits obtenus.  Comme le projet vise à plus ou moins court terme l’éradication des maladies liées aux eaux souillées, celle-ci entraînera une réduction drastique des coûts sanitaires.

 

PROJETS SUBSIDE CHARLES MICHEL

Quatre micro-projets ont pu être réalisés : construction d’un abattoir et d’abreuvoirs, assainissement d’une devanture de marché (eaux de ruissellement), construction de latrines et deux hangars de marché, modernisation d’un studio de radio locale

 

PROJETS SUBSIDES PROVINCE DE LUXEMBOURG ET COMMUNE DE TINTIGNY

La Province de Luxembourg (partenaire du Zou dont fait partie Djidja) a contribué financièrement à deux projets d’infrastructures :

La rénovation de la Maison des jeunes de Djidja et la construction d’une bibliothèque (en matériaux locaux : latérite).

A cela, il faut ajouter les interventions propres de la Commune de Tintigny : deux toits d’écoles envolés suite à une tempête, retenue d’eau femmes potières, en cofinancement avec la Province la rénovation de la maison des jeunes et la construction de la bibliothèque.

 

SENSIBILISATION NORD

Envoi par container (grâce à l’appui de la Province) de vélos, fournitures scolaires et de livres (afin d’alimenter la bibliothèque de Djidja) et vêtements pour enfants de 0 à 5 ans (don de la croix-rouge de Libramont).

Création d’un conseil communal des enfants de Djidja suite à l’initiative prise par le conseil communal des enfants de Tintigny.

 

En mars dernier, nous avons eu un séminaire (organisé par l’UVCW) entre communes partenaires Nord (Arlon, Bouillon, Huy, Virton et Tintigny) -Sud (Bembereké, Savalou, Natitingou, Tchaourou et Djidja) où nous avons pu peaufiner le nouveau programme des activités à venir jusqu’en décembre 2016. 

 

Suite au montage d’un film documentaire tourné par CIRTEF (Conseil International des Radios-Télévisions d’Expression Française) lors de notre dernière mission (février 2014) et visible sur you tube, le Comité des Régions de l’Union Européenne a repris notre partenariat sur son site internet comme modèle de coopération du mois (avril 2015).

 

 

Anne-Marie DEVAHIF

Coordinatrice administrative du partenariat TINTIGNY-DJIDJA

Bruno DARGENTON

Coordinateur technique du partenariat TINTIGNY-DJIDJA