TAXE SUR LES SECONDES RESIDENCES - RESUME

 Il est établi au profit de la commune une taxe annuelle sur les secondes résidences, qu’elles soient ou non inscrites à la matrice cadastrale. 

Par seconde résidence, il faut entendre tout logement privé dont la personne pouvant l’occuper n’est pas pour ce logement, inscrite aux registres de population.

 Ne sont pas considérés comme secondes résidences :

 Le taux de la taxe est fixé à 600 € par an et par seconde résidence.

La taxe est due par la personne, qui au 1er janvier de l’exercice d’imposition est soit propriétaire de la seconde résidence, soit titulaire d’un autre droit réel que celui de propriété.

Si vous souhaitez en savoir plus et connaître le règlement dans son intégralité : cliquez ici.